+33 6 77 25 04 39 philippemantovani@orange.fr

QUEL  CHIEN POUR QUI ?

QUEL  CHIEN POUR QUI ?

On dénombre de plus en plus d’abandon, alors pourquoi ne pas commencer par prendre le temps de bien choisir son compagnon ?

POURQUOI PRENDRE UN CHIEN ?

Cette question peut paraitre simple pour certains ou intrusive pour d’autres, mais c’est la question de base à se poser de façon honnête et réfléchie, pour assurer votre bonheur futur et le sien.

Les raisons positives viennent immédiatement à l’esprit :

  • Les enfants adorent avoir un compagnon.
  • Il peut nous protéger, nous rassurer.
  • Il est un compagnon de chaque instant.
  • Il apporte du bonheur « gratuit », ne nous juge pas, ne critique pas.

Mais pensez aussi aux inconvénients:

  • Du temps à lui consacrer au quotidien pour: ses sorties hygiéniques, son éducation, ses dépenses physiques, mentales, sociales et olfactives…
  • Un budget de nourriture, de vétérinaire, de prise en charge pour les vacances , de club d’éducation, de soins…
  • Des impératifs de vie : l’entretien de la maison,  les déplacements, le choix de la voiture…(essayez de faire rentrer un Mastiff  avec les enfants dans une Mini…)
  • La détresse lorsqu’il lui arrive quelque chose…

Tout cela représente du temps, de l’énergie et de l’argent, et durera 10 ans minimum.

Etes-vous prêt à tant d’investissement ?

QUEL CHIEN PRENDRE ?

Que vous le preniez pour chasser, pour garder la maison, pour faire du sport (ou sport canin), pour vous tenir compagnie, ou pour remplacer un compagnon disparu, votre choix ne sera pas le même. Hormis certaines races assez polyvalentes, il ne faut pas oublier qu’à l’origine toutes les races avaient une utilité plutôt précise.

Alors posez-vous les bonnes questions :

  • Quel est votre caractère, êtes vous actif ou sédentaire ?
  • Un chien pour quel mode de vie ?
  • Etes-vous capable de supporter un chien dynamique ou préférez-vous un chien calme ?
  • Aurez-vous la force physique et mentale pour gérer un chien adulte qui fera 10, 20, 30, 50,…80 kg ?

Les chiens demandent plus ou moins d’exercices.

CHIOT ou ADOPTION ?

Prendre un chiot dans un élevage :

Prendre un chiot, c’est un engagement sur 10 à 15 ans selon les races envisagées. C’est trop souvent craquer pour une petite boule de poil trop mignonne, mais là est le piège.

Il ne faut pas oublier que tout chiot deviendra grand, très grand, parfois même trop grand.

C’est avant tout réfléchir à une race particulière d’après ses caractéristiques physiques et sociales. Ensuite, mieux que les animaleries ou les salons du chiot, c’est choisir un éleveur référencé en fonction de ses résultats et de la qualité de ses géniteurs.

Adoption :

Prendre un chien adulte dans une association, un refuge, permet souvent de faire une bonne action. Mais cela peut être aussi source de problèmes en fonction de son passé.

Il ne faudra pas faire d’anthropomorphisme ou se remémorer les misères qu’il a pu subir dans le passé, mais plutôt chercher à construire une histoire avec lui.

Concernant l’obéissance, c’est un peu la loterie, même si chaque chien peut être éduqué à n’importe quel âge.

Il est souvent plus difficile de changer les mauvaises habitudes que d’en apprendre de nouvelles.

MON RÔLE

Je peux vous aider dans votre choix concernant la race, le type de chien qui vous conviendrait le mieux, en fonction de votre caractère, de votre mode de vie, de vos besoins.

Je vous aiderai également à préparer son arrivée dans les meilleures conditions.

En effet, on m’appelle trop souvent pour rectifier de mauvais comportements alors qu’il suffirait d’être initié au départ, pour éviter certains troubles.